Revue de presse

logo Paysan Breton 2017
18/05/2021
Cinq aviculteurs des Côtes d’Armor ont investi en Cuma dans une remorque pailleuse Dussau. Intérêt numéro 1 : elle ne nécessite qu’une personne pour les opérations de repaillage. Et elle est...
logo Entraid 2021
14/05/2021
Le passage au banc d’essai dure moins d’une heure. Il donne des clefs pour mieux utiliser ses tracteurs tout le reste de l’année. Présentation.
logo LA France Agricole
10/05/2021
En Vendée, un groupe d’éleveurs a investi dans cet équipement il y a quatre ans. Le trieur, un Denis NR 204 monté sur un plateau-pose à terre, est équipé de 31 grilles.
logo Entraid 2021
10/05/2021
Vous maîtrisez parfaitement votre tracteur? Vous aimeriez au contraire plus d’automatismes ou d’accompagnement pour l’optimiser? C’est le moment de vous exprimer!
logo Entraid 2021
06/05/2021
L’herbe offre de vraies opportunités de production des protéines fourragères. L’éleveur qui fauche avec l’idée de maximiser la qualité de sa récolte sécurise déjà sa réussite. Et avec le pâturage, la...
logo Ouest France
06/05/2021
En fin de semaine dernière, Jacques Fagon, président de la Cuma des Lacs, a présenté les activités de cette société coopérative agricole qui permet aux agriculteurs de mettre en commun leurs...
logo Entraid 2021
04/05/2021
Lors d’une journée(1) ouverte aux salariés de cuma et à des apprentis de MFR, la Fcno a détaillé les enjeux et les intérêts des technologies embarquées. Pour 2 à 3€/h, le guidage fait gagner du temps...
logo le télégramme 2017
02/05/2021
Les agriculteurs ont, depuis longtemps, l’habitude de travailler et d’acheter du matériel en commun. Dans le contexte actuel, les Cuma permettent d’entretenir l’esprit collectif. Elles ont aussi un...
logo Entraid 2021
30/04/2021
Les innovations numériques sont nombreuses en agriculture. Leurs fruits aident les professionnels à prendre des bonnes décisions. Ils sont indispensables à l’agriculture de précision ou automatisent...
logo LA France Agricole
30/04/2021
Les coopératives d’utilisation de matériel agricole de l’Ouest ont passé le cap des 1 000 salariés. Elles s’adaptent pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des adhérents.

Pages